Humeur·lifestyle·Santé

La Sleeve gastrectomie

Hello hello !

Comme promis la semaine dernière, je vais vous parler un peu plus de l’opération que je vais avoir dans 3 semaines maintenant.

J’aimerais insister sur le processus d’entrée dans le parcours de la chirurgie bariatrique et l’investissement psychologique.

Alors la chirurgie bariatrique c’est quoi ? C’est l’ensemble des chirurgies réalisées dans le but de modifier l’absorption des aliments dans un contexte d’obésité, en échec de perte de poids avec un suivi diététique.

Alors pour anticiper, je ne le parais pas certes, de ce coté là je suis chanceuse, mais je suis bien classée « obèse ». C’est un mot que je déteste mais appelons un chat, un chat.

Pour l’opération on se base notamment (entre autre) sur l’IMC, c’est l’Indice de Masse Corporelle.

Pour le calculer il faut diviser son poids par la taille (en mètre) au carré.

 

Pour bénéficier d’une opération bariatrique, l’IMC doit être supérieur à 35 avec des complications de l’obésité ou un IMC supérieur à 40.

Il existe plusieurs types de chirurgies :

 

  • La gastroplastique ou l’anneau gastrique : Très en vogue il y a quelques années, les chirurgiens ont peu recours à ce type d’opération maintenant car les complications ne sont pas rares. L’avantage est que c’est totalement réversible. Certains chirurgiens proposent également le ballon gastrique, très utilisé dans certains pays, en France il est assez controversé et non pris en charge par la sécurité sociale.
  • Le by pass : Ou plutôt « les » by pass car il en existe deux différents, le by pass gastrique et le mini by pass gastrique, celui ci étant complètement réversible. Le by pass consiste à réduire le volume de l’estomac mais surtout à éviter que les aliments passent dans la première partie de l’intestin grêle, c’est cette partie qui absorbe la majorité des graisses et sucres, en shuntant cette partie on créé une malabsorption et les graisses et sucres sont directement éliminés par le corps dans les selles. Cette malabsorption induit la prise de vitamines à vie (non remboursées par la sécurité sociale). (La 3eme sur l’illustration)
  • La sleeve gastrectomie (celle que j’ai choisie) : est une résection gastrique, on enlève une grosse partie de l’estomac, le fait d’avoir cet estomac très réduit diminue la quantité d’aliments ingérés mais ils passent suite normalement dans l’intestin grêle. Il peut néanmoins y avoir des carences.

Ca fait environ deux ans que j’y pense, mais je ne me sentais pas prête, il faut dire que ça reste une décision radicale, c’est un grand changement et surtout il faut pouvoir combattre ses troubles alimentaires avant d’entamer le processus. Si vous avez des troubles alimentaires présents c’est comme si vous mettiez un pansement sur une plaie sans la traiter, ça ne fait que cacher sans guérir.

J’ai réessayé des régimes, mais même en mangeant équilibré il faut que je m’affame et que je fasse 5h de sport par semaine pour espérer perdre un minimum. Alors certes je perds, mais j’ai faim en permanence et arrivé à un point je suis obligée de remanger « normalement » (j’entends par là en quantités suffisantes pour ne pas avoir faim sans cesse) et je reprends du poids.

Bref inutile de me dire mais fais-ci fais-ça, j’ai TOUT fait y compris ne boire que du jus de légumes/fruits pendant des jours lol

J’en rigole maintenant mais je vous assure que ce n’est pas drôle, vous passez d’échec en échec, votre confiance en vous s’affaiblie, vous vous mésestimez et c’est un cercle vicieux.

Et un jour j’ai lu le livre du docteur Jean-Philippe Zermati, et j’ai compris. Une phrase m’a beaucoup marqué, je ne suis plus très sure si c’est dans dans son livre ou dans un reportage : « Les régimes font grossir ». Eh oui.

L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES) a d’ailleurs publié un rapport (édité il y a peu car le premier datait de 2010), concernant les risques liés aux régimes amaigrissants.

Bref en gros j’ai compris que je n’y arriverai plus seule, que j’en avais marre que ma vie tourne autour de mon poids (quand vous subissez des remarques depuis limite la maternelle à force ça use), j’ai réfléchi et soit je m’assumais soit je prenais le taureau par les cornes.

J’ai encore toute ma vie devant moi et je compte bien en profiter, et mon corps actuellement ne me donne pas la possibilité de faire ce que je veux, pire encore diminue mon espérance de vie et me met au devant de pathologies liés à l’obésité.

J’ai donc beaucoup travaillé sur moi, sur mon rapport à la nourriture grâce au Docteur Zermati, j’ai compris pourquoi j’avais des troubles alimentaires, et j’ai travaillé pour m’en débarrasser. C’est un long travail qui ne se fait pas du jour au lendemain mais j’ai arrêté de me culpabiliser et j’ai au moins réussi à me stabiliser, ce qui est en soi une grande victoire.

Reste les contraintes physiologiquess, chez les personnes obèses, il y a un défaut dans le mécanisme de régulation de la faim , conduisant à manger des quantités trop importantes car la faim est bien réelle, c’est l’hyperphagie. Je vous mets en lien un article de l’INSERM qui explique très bien ce problème. Attention tout de même car l’hyperphagie peut être liée à un trouble du comportement alimentaire et donc nécessite un suivi psychologique.

La chirurgie bariatrique aide à diminuer la sécrétion d’hormones de la faim et donc à éviter l’hyperphagie.

Voilà donc tout ce par quoi je suis passée avant d’en parler à mon médecin traitant. On a commencé par juste en parler, une fois, deux fois (oui j’ai abonnement chez le médecin :’ ) ) et voyant ma motivation et mon implication elle m’a donné les coordonnées d’une chirurgienne qui avait déjà opéré une de ses patientes.

J’ai donc rencontré la chirurgienne, avec qui j’ai tout de suite eu un bon feeling (sinon je serai allée voir ailleurs), qui m’a donné tout un tas de spécialistes à aller voir.

Car oui la décision ne repose pas sur une seule personne, mais sur plusieurs spécialistes puis l’autorisation de la sécurité sociale qui décide en dernier lieu de prendre en charge ou non l’opération. Le chirurgien ne vous opérera pas si la sécurité sociale ne donne pas son accord, vous pouvez également être convoqué pour un entretien à la sécurité sociale.

Il y a donc 6 spécialistes à voir, soit on vous donne des noms, mon chirurgien m’a donné trois ou quatre noms par spécialités, et parfois on vous hospitalise deux jours pour faire tous les examens nécessaires.

Donc vous devez voir :

  • Un psychologue ou un psychiatre, qui fait le bilan de vos motivations, de votre parcours, de votre vécu, et de votre maturité vis à vis de l’opération. Personnellement je retournerai voir la psychologue que j’ai vue car j’ai eu une bonne affinité avec elle et j’estime que l’opération demande un suivi psychologique ensuite (et que ça fait des années que j’aurais du y aller lol)
  • Un nutritionniste/endocrinologue qui fait le point sur vos habitudes alimentaires, vous fait faire des examens sanguins (pour éliminer des possibles pathologies qui pourraient expliquer la prise de poids et en même temps pour doser les différentes vitamines).
  • Un cardiologue : Il vous fait passer un test à l’effort, une échographie cardiaque et un électrocardiogramme.
  • Un pneumologue : Il teste différents critères dont les apnées du sommeil.
  • Un gastro-entérologue : Il vous fait passer une fibroscopie pour regarder l’état de votre tube digestif, faire une biopsie (pour éliminer la présence d’Helicobacter pylori, une bactérie responsable des ulcères gastriques), et voir la présence ou non d’hernie hiatale (qui peut être une contre indication à la sleeve)
  • Un anesthésiste : bilan anesthésie normal avant la fibro et l’opération.

Ma chirurgienne propose également des réunions avec des personnes déjà opérées et un suivi infirmier. Ce que je trouve très bien, personnellement je ne l’ai pas fait car je me suis suffisamment renseignée, et parlé avec d’autres personnes opérées.

Bien que la plupart des examens soient remboursés par la sécurité sociale il faut tout de même avancer les frais et ça peut vite monter… J’ai ai eu pour plus de 400€ de frais médicaux.

Une fois tous les spécialistes vus, les examens passés, leurs accords donnés, vous revoyez le chirurgien pour faire le point et avoir le sésame c’est à dire l’entente préalable à envoyer à la sécurité sociale, celle-ci décide en commission si votre dossier est accepté, si c’est le cas vous ne recevez pas de confirmation, sachez juste qu’ils ont 15 jours pour vous envoyer leur refus si c’est le cas ou bien pour vous convoquer à l’entretien si besoin. (Je suis en pleine attente, aujourd’hui ça fera exactement 15 jours que j’ai envoyé mon entente préalable et ne pas avoir de confirmation est encore plus stressant!)

L’opération se fait sous coelioscopie, et dure de 30min à 1h. Le protocole diffère selon les chirurgiens, dans mon cas je ne reste qu’une nuit à l’hôpital, si tout va bien. Ensuite vous devez faire refaire les pansements pour les cicatrices et des injections afin d’éviter les phlébites.

Le plus gros changement reste l’alimentation. Encore là, les protocoles sont différents suivant les chirurgiens, mais en gros le premier mois, du moins les 20 premiers jours post op sont uniquement composés de repas mixés. Chaque repas est d’environ 100g, et doit être composé de protéines, légumes et féculents mixés. On peut également faire des collations si besoin, le tout étant d’apprivoiser son nouvel estomac. Les bulles sont proscrites (mais cela reste un choix personnel car vous pouvez très bien en boire, au risque de voir votre estomac se distendre à nouveau…). Il n’y a pas d’aliments « interdits », mais certains aliments sont difficilement tolérés ensuite, encore une fois ça reste très personne dépendant. Il faut également boire à distance des repas et petit à petit au risque de tout revomir. Inutile de préciser qu’une alimentation équilibrée est tout de même très conseillée…

 

C-

Sources :

IMC http://www.dietetique-a-lambersart.fr/408528589

ANSES https://www.anses.fr/fr/content/égimes-amaigrissants

http://santecool.net/chirurgie-bariatrique-la-solution-contre-lobesite/

2 réflexions au sujet de « La Sleeve gastrectomie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s