cinéma·culture

La Belle et la Bête, du dessin animé au live-action

Date de sortie : 22 mars 2017

Durée : 2h09

Réalisateur : Bill Condon

Distribution : Emma Watson, Dan Stevens, Luke Evans, Kevin Kline, Josh Gad, Ewan McGregor, Ian McKellen, Emma Thompson…

Synopsis : À la fin du XVIIIe siècle, dans le château proche d’un petit village français, vivait un jeune prince capricieux, égoïste et insensible. Pour avoir refusé un abri à une fée déguisée en vieille mendiante, il est condamné à vivre sous l’apparence d’une bête monstrueuse jusqu’à ce qu’il puisse aimer une femme et s’en faire aimer en retour, ce qui le délivrerait du sortilège qui a frappé son château et ses habitants. Mais les années passent et la Bête perd peu à peu tout espoir de rompre un jour la malédiction.

Au village vit une belle jeune fille, rêveuse et romantique, nommée Belle. Courtisée par un arrogant chasseur nommé Gaston, qu’elle considère comme grossier et vaniteux, elle aide son vieux père nommé Maurice, un inventeur fantasque qui se perd dans la forêt et se réfugie dans le château de la Bête. Belle part à sa recherche, et conclut un pacte avec la Bête : la vie de son père contre la sienne. Prisonnière à son tour, elle découvre un monde magique et découvre peu à peu la Bête sous un autre jour. (Wikipedia)

***

Difficile de passer à côte de ce film en ce moment, tout le monde (ou presque) en parle depuis quelques semaines. Je fais partie de celles (et ceux, sûrement) qui l’attendaient avec impatience. Au fil des images, affiches, bandes annonces diffusées au compte-goutte, j’avais hâte de le découvrir. La distribution déjà me paraissait prometteuse dans l’ensemble et les quelques images parues laissaient deviner une ambiance proche du dessin animé et fidèle à Disney.

Je ne connais pas le conte en dehors du dessin animé de mon enfance et du film sorti en 2014 et réalisé par Christophe Gans (film que je n’ai pas du tout aimé…). J’avais donc dans l’idée plutôt un copier-coller du dessin animé et ça me faisait un peu peur. Même si l’image était belle à l’écran, quelle but de reproduire exactement la même histoire juste pour la transposer en long métrage avec des acteurs en chair et en os ?

IMG_20170325_235825

Et bien j’ai été très agréablement surprise. Bon, autant le dire tout de suite, je suis plutôt bon public en général. Il ne m’en faut pas forcément beaucoup pour que je passe un bon moment au cinéma et que je ressorte de la salle satisfaite. Je ne me considère donc pas vraiment comme une critique spécialement « fiable » ! Il n’empêche que je trouve le film très réussi. Je crois même que je le préfère largement au dessin animé, c’est dire. On y retrouve tout ce qui faisait le charme de l’original (musiques, chansons, atmosphère…) mais je trouve qu’il va plus loin. Les personnages y sont beaucoup plus attachants, à mon sens. On y découvre une Belle bien sûr jolie (et naturelle) mais avec un caractère plus affirmé, peut-être moins « gnian-gnian » même si de base le personnage l’était moins que bien d’autres héroïnes Disney. La Bête est à la fois plus touchante et plus « torturée » que dans le dessin animé. Gaston reste l’homme arrogant, macho et mauvais. Le père de Belle, tout comme les personnages qui vivent avec la Bête sont mieux développés. Je trouve qu’ils ont une place plus importante que dans le dessin animé. Le film reprend même quelques éléments de l’histoire d’origine qui n’apparaissaient pas dans le dessin animé.

Comme je disais, j’avais un peu peur que ça ne soit qu’un simple copier-coller et je trouve que de ce point de vue là, le réalisateur s’en sort pas mal. Il a gardé la trame, a conservé quelques scènes cultes (scène d’ouverture, scène dans la taverne avec Gaston, scène de la bataille de neige, le bal, bien sûr…) mais il a aussi et surtout rajouté des passages qui apportent de la profondeur à l’histoire ainsi qu’aux personnages. On en apprend ainsi plus sur l’histoire de Belle et son père, de pourquoi ils ne vivent que tous les deux. La Bête est elle aussi un peu plus qu’un Prince arrogant touché par une malédiction. La relation entre les deux principaux personnages est plus approfondie, on les voit plus prendre le temps d’apprendre à se connaître, se découvrir, on sent qu’il se passe plus de temps, que leur attachement se construit vraiment au fil du temps. Ce que je trouve intéressant également, c’est que l’histoire, pour une fois, ne se passe pas dans un pays imaginaire fort lointain (!) mais est ancrée dans une réalité qui nous parle. Même si le village en lui-même est fictif, il est en France et s’inspire de réels villages français, on y parle de Paris, de Shakespeare et sa célèbre pièce « Roméo & Juliette », bref, il y a plus de matière. Le film est aussi tour à tour plus drôle et plus touchant. Quant au « fameux » passage « gay » du film, beaucoup de bruit pour pas grand chose en réalité !

Côté acteurs, je trouve que le casting est très fidèle à l’histoire. Emma Watson est parfaite en Belle. Je ne suis pas particulièrement une fan de la comédienne (je ne l’avais jusque là vu que dans les Harry Potter) mais je suis en revanche admirative de ses prises de positions sur la place de la femme dans la société. Je la trouve naturellement belle et classe. Du coup elle est parfaite pour le rôle. Elle n’a pas besoin d’en faire trop, ça passe tout seul, et elle donne plus de caractère, plus d’indépendance au personnage. Pour ce qui est de Gaston, je n’avais pas trop d’idées sur la question et je dois dire que l’acteur s’en sort très bien ! Il est arrogant et détestable au possible ! Pour la Bête, elle est plus expressive, plus humaine. On ressent plus ses émotions, ses tourments mais aussi sa tendresse, sa douceur et sa maladresse.

Ce qui m’a fait plaisir aussi a été de retrouver les chansons cultes du dessin animé. A peine le film commencé, on plonge avec plaisir dans ses souvenirs et dans la magie du conte de fée avec des scènes absolument magnifiques de féerie (le bal 😍) ! Ce qui est quelque peu déroutant, en revanche, c’est que les paroles ne sont pas exactement les mêmes mais c’est finalement rapidement oublié (surtout quand on les connaît par cœur, ahem..!). Je ne sais pas si c’est une volonté du réalisateur/du compositeur/du parolier (ces deux derniers étant déjà aux manettes du dessin animé) ou une simple question de traduction. Il y a cependant des morceaux en plus et, là encore, ça apporte plus de corps à l’histoire et amène plus d’émotions. Le tout reste complètement fidèle à l’univers Disney des années 1990. Mon seul petit regret est de l’avoir vu en version française et non en version originale (mais ça me donnera une bonne excuse pour le revoir !) J’aurais aimé entendre les comédiens chanter eux-mêmes mais pour le reste, ça n’est pas du tout dérangeant.

Alors si vous aimez les contes de fée, les jolies histoires, si vous avez envie de déconnecter ou de replonger en enfance, allez-y, vous ne serez pas déçus (enfin j’espère !). Ça ne révolutionne certes pas le monde du cinéma, ça n’est le film du siècle, mais il fait du bien, et c’est déjà une bonne chose je trouve !

***

Et vous comptez-vous aller le voir ? L’avez-vous vu ? Vous en avez pensé quoi ?

Eve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s