culture·Tv

Les séries de notre adolescence

On reste dans le thème des séries avec ce nouvel article. Celui de Cécile posté mercredi m’ayant donné l’idée de faire un retour en arrière sur les séries cultes de notre adolescence. Celles qui ont accompagné nos premiers émois, nos histoires de copines, nos déboires de lycées. Celles dont on parlait le matin dans le bus en allant en cours ! Celles qu’on ne ratait pour rien au monde et qu’il ne fallait absolument pas nous spoiler sous peine de ne plus se parler pendant quelques jours ! Toi aussi tu as connu ça ? C’est parti !

***

FRIENDS

Date de 1ère diffusion : 22 septembre 1994 aux Etats-Unis / 16 avril 1996 en France sur Canal Jimmy puis à partir du 24 janvier 1998 sur France 2

Nombre de saisons : 10

Synopsis :

Monica Geller, une jeune cuisinière d’environ 25 ans, vit dans un appartement situé à Manhattan, dans le Greenwich Village. Un jour, son amie d’enfance, Rachel Green, qu’elle n’avait pas vue depuis des années, lui rend visite après avoir rompu avec son fiancé le jour de leur mariage. Rachel devient alors la nouvelle colocataire de Monica et s’intègre sans problème à son groupe d’amis, composé de : Phoebe Buffay (l’ancienne colocataire de Monica), Ross Geller (le frère de Monica, qui est secrètement amoureux de Rachel depuis le lycée), Chandler Bing (qui est le meilleur ami de Ross depuis l’université) et Joey Tribbiani (le colocataire actuel de Chandler). Ces deux derniers vivent dans l’appartement juste en face de celui de Monica, sur le même palier. (Wikipedia)

*

La plus culte de toutes ! Qui ne connaît pas Friends ? Dire que j’avais tout juste 12 ans quand la diffusion a démarré sur France 2. C’était pas forcément très adapté au départ pour la pré-ado que j’étais mais ma sœur regardait alors je suivais et puis, petit à petit je suis devenue une inconditionnelle ! J’adorais la folie de Phoebe, la naïveté de Joey, l’humour de Chandler, et sa belle et surprenante histoire avec Monica, et les « je-t’aime-moi-non-plus » de Rachel et Ross. Difficile, encore aujourd’hui de rivaliser avec cette série. Beaucoup ont essayé, bien peu, voire aucun, n’ont réussi. Cette bande de potes à la fois fofolle et touchante a marqué toute une génération. Et le générique culte où l’on sait exactement à quel moment frapper dans ses mains, ça vous le fait aussi ?

***

URGENCES (E.R.)

Date de 1ère diffusion : 19 septembre 1994 aux Etats-Unis / 27 juin 1997 sur France 2

Nombre de saisons : 15

Synopsis :

Cette série met en scène la vie du service des urgences de l’hôpital universitaire Cook County de Chicago, et par extension celle des personnes qui le fréquentent. (Wikipedia)

*

Autre ambiance complètement différente ici. Série aussi découverte parce que ma sœur regardait. C’est rapidement devenu la série à ne pas rater, épisode après épisode. Il y avait de tout dans cette série : de l’humour, de l’amour, des scènes impressionnantes, de gros moments d’émotions, des tournants inoubliables. La série est terminée depuis bien longtemps maintenant mais j’ai encore en mémoire des scènes qui resteront gravées (mort de Marc, agression de John et Lucy, tournage en direct…). J’ai adoré voir évoluer les personnages au fil des saisons, et notamment John Carter, jeune interne au début de la série devenu médecin accompli à la fin de celle-ci. J’ai moins accroché aux dernières saisons, je crois que trop de personnages d’origine avaient déserté mais ça restera une série culte également (et celle qui fit découvrir George Clooney au monde entier, tout de même !)

***

BUFFY CONTRE LES VAMPIRES (BUFFY THE VAMPIRE SLAYER)

Date de 1ère diffusion : 10 mars 1997 aux Etats-Unis / 3 avril 1998 en France sur Série Club puis à partir du 3 juillet 1998 sur M6 dans la Trilogie du Samedi

Nombre de saisons : 7

Synopsis :

La série raconte l’histoire de Buffy Summers, une Tueuse de vampires issue d’une longue lignée d’Elues luttant contre les forces du mal, et notamment les vampires et les démons. A l’instar des précédentes Tueuses, elle bénéficie des enseignements de son Observateur, chargé de la guider et de l’entraîner, mais, a contrario des autres, est entourée par un cercle d’amis qui combat à ses côtés. (Wikipedia)

*

Ah Buffy ! L’idée de cet article est en partie lié à cette série. En effet, il y a quelques jours, les acteurs se sont réunis pour poser pour le magazine américain « Entertainment Weekly » pour célébrer les 20 ans de l’épisode pilote. Voilà. Vous aussi ça vous colle un coup de vieux ? De rien ! Je ne peux pas penser à mon adolescence sans penser à cette série. Je me souviens des samedi soir plantée devant la fameuse Trilogie du Samedi. Buffy est quand même l’une des premières héroïnes sur laquelle repose une série entière. Ici c’est elle, lycéenne, qui met la tannée aux vampires et autres démons rôdant à Sunnydale. Et comment ne pas penser à ses histoires d’amour complètement différentes avec Angel puis avec Spike.

***

DAWSON (DAWSON’S CREEK)

Date de 1ère diffusion : 20 janvier 1998 aux Etats-Unis / 10 janvier 1999 sur TF1

Nombre de saisons : 6

Synospis :

Cette série raconte les problèmes et surtout les premiers émois sentimentaux (voire sexuels) de quatre adolescents, dans la petite ville côtière et imaginaire de Capeside. Au cours des six saisons, de nombreux thèmes de société sont abordés (homosexualité, drogue, cancer, mort…) (Wikipedia)

*

Autre ambiance avec Dawson. Là on en revient à des considérations un peu plus terre à terre d’adolescents bien propres sur eux, il faut bien le dire. Si cette série passait aujourd’hui, je pense que les personnages seraient probablement un peu trop lisses mais il y a 20 ans (oui, aussi..!) c’était tout à fait dans l’air du temps. Je me souviens qu’à peine rentrée du collège j’allumais la télé pour ne pas rater l’épisode du jour, au grand dam de mes parents qui auraient préféré me voir plutôt filer faire mes devoirs (mais ça va, je m’en suis pas si mal sortie, haha !) Je ne voulais surtout pas rater la suite des aventures de Dawson, Joey, Pacey, Jane et compagnie ! Dire que quelques années plus tard, Katie Holmes (qui jouait Joey) épouserait l’un des acteurs d’Hollywood les plus connus et que Michelle Williams (jouant Jane) deviendrait une comédienne connue et reconnue.

***

CHARMED

Date de 1ère diffusion : 7 octobre 1998 aux Etats-Unis / 27 février 1999 sur M6 dans la Trilogie du Samedi

Nombre de saison : 8

Synopsis :

Les trois sœurs Halliwell (Prue, Phoebe et Piper) découvrent qu’elles descendent d’une famille de sorcières et doivent apprendre à se servir de leurs pouvoirs magiques afin de lutter contre le mal et les démons qui veulent les détruire afin de s’approprier leurs pouvoirs. (Wikipedia)

*

Autre série culte de la Trilogie du Samedi. J’adorais suivre les aventures des sœurs Halliwell qui étaient finalement quatre ! Chaque nouvelle saison apportait sa nouvelle intrigue, son nouveau super méchant démon à vaincre tout en prenant garde à ne pas se faire repérer par le commun des mortels ! La question était de savoir si elles s’en sortiraient un jour et si elles finiraient afin par avoir une vie à peu près normale.

Il semblerait qu’une nouvelle série soit en préparation mais elle se concentrerait a priori sur les ancêtres des sœurs Halliwell, dans les années 70. Il n’est apparemment pas question de retrouver les personnages de la série originale.

***

SCRUBS

Date 1ère diffusion : 2 octobre 2001 aux Etats-Unis / 13 avril 2002 en France sur TPS Star puis à partir du 30 juin 2006 sur M6

Nombre de saisons : 9

Synopsis :

Scrubs est une série centrée sur la vie du personnel de l’hôpital du Sacré-Cœur (Sacred Heart) et plus particulièrement sur celle de John Dorian, alias « J.D ». Au début de la série, J.D. est un jeune interne qui entre à l’hôpital du Sacré-Cœur, tout comme son meilleur ami et colocataire, l’apprenti-chirurgien Chistopher Turk. Ils sont accompagnés dans leurs premiers pas par leur camarade Elliot Reid, jeune femme brillante mais névrosée au charme de laquelle J.D. succombe immédiatement, et par Carla Espinosa, infirmière au caractère bien trempé qui ne laisse pas Turk indifférent.

Dès son premier jour, J.D. devient rapidement le principal souffre-douleur du concierge assez particulier de l’hôpital. Parallèlement, il se trouve rapidement un mentor en la personne du Dr Perry Cox, dont la mauvaise humeur perpétuelle et la dépendance au travail dissimulent son incapacité à gérer sa vie personnelle ; celui-ci est le principal rempart des patients et des internes contre le cynisme du directeur du Sacré-Cœur, le mielleux et tyrannique Dr Robert « Bob » Kelso. (Wikipedia)

*

C’est probablement la série la moins connue de toutes ici en France et pourtant j’adorais. C’est encore une fois une série médicale mais rien à voir avec Urgences. Ici c’est l’humour qui prédomine mais sans oublier pour autant le côté touchant et les moments poignants (qui prennent du coup plus de force dans cet univers). Cette série m’a fait découvrir Zach Braff, l’acteur jouant J.D. Son premier film, Garden State, est d’ailleurs devenu l’un de mes films cultes. Ce que j’aime dans cette série, c’est le côté complètement décalé, l’amitié particulière entre J.D. et Turk et les répliques qui font mouche quasi-systématiquement. Si vous ne connaissez pas, il y a encore quelques temps la série était diffusée sur France Ô.

***

Et vous, quelles étaient vos séries cultes ?

E.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s